Rating: 5.0/5. Basé sur 459 notes.
Please wait...

Comment lutter contre l’insomnie – Comment mieux dormir –

Pour se rendormir, il faut notamment mieux se connaître rythme de sommeil et le respect de certaines règles d’hygiène de vie. Les « somnifères », s’ils sont indiqués, ne doivent être pris qu’à faible dose et pendant une durée limitée pour éviter le risque de dépendance. N’oubliez pas les exercices de relaxation qui peuvent vous aider à retrouver calme et sérénité au coucher.

L’insomnie, un trouble du sommeil très courant

Très fréquent et donc banal,insomnie peut cependant avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne et même sur l’état de santé. L’amélioration des soins peut être considérée comme un défi de santé publique.

Qu’est-ce que l’insomnie?

Avez-vous du mal à vous endormir? Vous réveillez-vous plusieurs fois la nuit? Vous vous réveillez trop tôt le matin? Vous vous levez fatigué ou vous sentez-vous comme si vous n’aviez dormi que légèrement? leinsomnie est défini à la fois quantitativement (réduction de la durée habituelle du sommeil) et qualitativement (altération de la qualité du sommeil). UNE insomnie ce qui dure peut évidemment provoquer une fatigue très gênante, mais aussi des changements d’humeur avec une certaine irritabilité, des troubles de la mémoire et des difficultés de concentration. Alors, préoccupez-vous toujours insomnie qui dure.

Il existe de nombreuses causes d’insomnie

De nombreuses maladies peuvent provoquer insomnie, surtout s’ils sont associés à de la douleur, de la fièvre ou de l’anxiété. Il s’agit parfois de troubles du sommeil isolés, tels que des picotements ou des secousses dans les jambes, des cauchemars répétés, des pauses respiratoires. Il n’est pas nécessaire de dramatiser, parlez plutôt à votre médecin.

leinsomnie liée à une cause psychologique est la plus courante, souvent en lien avec un événement antérieur, comme une intervention chirurgicale, la naissance d’un enfant, qui provoque alors de l’anxiété au coucher. Une vie quotidienne stressante, avec des horaires irréguliers, des soucis familiaux ou professionnels, des périodes de repos ou de loisirs trop rares sont autant de raisons de nous rendre anxieux et donc insomniaques.

Parfois, cette anxiété est le symptôme d’un trouble plus profond, comme un état dépressif, et s’accompagne d’autres signes, comme une perte d’énergie, un ralentissement ou des changements d’appétit.

Lutter contre l’insomnie, c’est d’abord connaître son rythme de sommeil

Les exigences de sommeil sont strictement individuelles et correspondent à la quantité minimale de sommeil nécessaire pour se sentir en forme le lendemain.

Un petit dormeur se contentera de 6 heures de sommeil, à l’inverse si vous êtes un des gros dormeurs, environ 9 heures de sommeil vous seront nécessaires pour vous réveiller en forme … Il est donc essentiel de connaître votre rythme de sommeil : êtes-vous plus le matin (couche précoce / lève-tôt) ou plutôt le soir (couche tardive / lève-tard)?

Pour ce faire, tenir un «journal du sommeil» peut vous aider à mieux comprendre votre rythme veille-sommeil : il consiste à faire un véritable enregistrement quotidien de votre sommeil en notant l’heure du coucher, le temps de s’endormir, les réveils la nuit, l’heure du réveil le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *