Rating: 5.0/5. Basé sur 459 notes.
Please wait...

Lorsque le stress agit sur le corps – Question / réponse d’un expert

1) Quels sont les effets physiques du stress?
De nombreux troubles digestifs, en particulier intestinaux, sont influencés par le stress. Il faut savoir que le stress opère en deux temps: la réaction aiguë, où l’adrénaline circule en nous, et nous en ressentons pleinement les effets. La réaction chronique qui se prolonge et peut durer (impliquant d’autres produits chimiques comme les corticostéroïdes), dont nous ne percevons pas les effets, mais qui peut également perturber notre corps.

2) Pourquoi le stress provoque-t-il parfois des douleurs dans les dents ou les mâchoires?
Le stress provoque, en plus des poussées d’adrénaline, la tension de nombreux muscles du corps (pour nous préparer à agir). Les muscles des mâchoires sont affectés, comme ceux des épaules ou des bras. La douleur dans les mâchoires pourrait donc être entièrement expliquée par la tension des muscles masséters, qui contractent les mâchoires. Et peut causer de la douleur. Les stomatologues sont bien conscients de l’influence du stress sur les mâchoires et sur d’autres pathologies telles que le bruxisme (grincement de dents). N’hésitez pas à consulter. Souvent, la pratique régulière de la relaxation, surtout si elle vous permet d’apprendre à détendre vos muscles (y compris ceux de vos mâchoires), apporte un réel soulagement.

3) Le stress peut-il générer des maladies ou certaines maladies comme la spasmophilie par exemple?
Le stress est défini comme la réponse du corps à s’adapter à son environnement, il est donc nécessaire non seulement de vivre, mais aussi d’être efficace. Les relations entre le stress et diverses maladies sont très complexes. Pour le dire simplement, on pourrait dire que d’une part, le stress en soumettant le corps à l’adrénaline et à d’autres décharges chimiques, peut à long terme créer des maladies physiques, et que d’autre part, quand a une maladie, bien sûr est un facteur de stress. La spasmophilie en est un excellent exemple. C’est une maladie de plus en plus contestée par les médecins (nous sommes presque le seul pays au monde à l’avoir!), On s’oriente de plus en plus vers le concept d’attaques de panique dont les manifestations peuvent être cardiaques (attaques de tachycardie), respiratoires ( sensation d’étouffement) ou très variée (vertiges, picotements, etc.). Mieux vaut consulter un médecin spécialisé dans ces problèmes, ce type de trouble afin d’avoir un traitement adéquat. Certains médicaments antidépresseurs et thérapie comportementale sont efficaces.

4) Comment savoir si l’insomnie est due au stress?
Les causes de l’insomnie sont très nombreuses (certaines maladies douloureuses, troubles neurologiques etc …) mais très souvent, ce sont les facteurs psychologiques qui sont en jeu, et parmi eux, bien sûr, le stress. En général, les personnes qui ont du mal à s’endormir ont tendance à souffrir d’insomnie liée au stress ou à l’anxiété. Alors que ceux dont le problème est principalement de se réveiller très tôt le matin et de ne pas pouvoir se rendormir, souffrent de dépression plus fréquemment. Si, dans votre lit, vous n’arrivez pas à dormir et que vous sentez votre corps tendu, et si dans votre esprit passez tous les soucis de la journée ou que vous anticipez les problèmes de demain, probablement que le stress est en partie responsable. Il y a quelques principes simples et essentiels pour améliorer votre sommeil: réduisez votre consommation de stimulants, surtout à partir de 16h, évitez les dîners trop copieux et surtout ne stimulez pas trop votre esprit la nuit (pas de conversations orageuses, d’arguments ou de films d’horreur. ..!)

5) Comment faire la différence entre le stress dû à l’effort physique et celui dû à l’effort mental, car les deux influencent largement la stabilité générale du corps humain?
Le stress est la réaction à la fois physique et psychologique que nous avons chaque fois que nous sommes confrontés à une situation difficile que nous devons contrôler. C’est donc à la fois notre corps (par l’adrénaline produite, par la contraction des muscles …) et notre esprit (avec l’activation d’émotions telles que la peur, la colère …) qui réagissent. Le stress dû à l’effort physique est probablement un stress plus « naturel » dans la mesure où il fait un usage approprié de la décharge d’adrénaline qui fait fonctionner notre corps. Le stress psychologique (hélas, c’est celui qui grandit à toute vitesse dans notre société) est le plus difficile à gérer car notre organisme à la base n’a pas été construit en tenant compte de cela. Notre système de réponse au stress physique (adrénaline, etc.) est presque le même que celui observé chez le rat, le chat, le chien ou l’homme préhistorique. Évidemment, ce n’est plus l’effort physique qui nous permet de sortir du stress.

Lisez aussi:
> Stress et dépression
> Gérer le stress

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *